Accueil ACTUALITÉS Du Mali au palais de l’Elysée, le parcours inspirant de Mamoudou Gassama

Du Mali au palais de l’Elysée, le parcours inspirant de Mamoudou Gassama

1987
0
Mamoudou Gassama

Le jeune Malien est arrivé en France en septembre dernier, après avoir vécu une traversée en mer « très difficile ». Inconnu il y a encore quelques jours, Mamoudou Gassama est désormais présenté par de nombreux médias comme un « héros ». Samedi, le jeune homme a grimpé quatre étages pour sauver un enfant suspendu dans le vide dans le 18e arrondissement de Paris. Un acte spontané, filmé et visionné des millions de fois sur les réseaux sociaux.

Le visage de Mamoudou a depuis fait la une des journaux télévisés. Le jeune Malien de 22 ans a même été reçu ce lundi matin par Emmanuel Macron.

On connaît encore peu d’éléments sur la vie du jeune homme. Arrivé en France du Mali en septembre dernier, il « rêve de construire sa vie Paris », expliquait dimanche Anne Hidalgo, après l’avoir eu au téléphone.

Une traversée « très difficile »

Quelques heures avant de rejoindre l’Élysée, Mamoudou Gassama a raconté quelques bribes de son parcours sur RMC :

« J’ai quitté le Mali, je suis passé par le Burkina Faso et le Niger et je suis arrivé par la Libye, sur un bateau. »

Une traversée « très difficile », remarque-t-il auprès de Jean-Jacques Bourdin.

« C’était terrible. On était beaucoup sur ce bateau. »

Depuis son arrivée en France, Mamoudou loge dans un foyer. « Il vit au foyer et c’est une situation très grave », a souligné son frère, Diaby Gassama, sur BFMTV.

Un geste héroïque

« Je n’ai rien pensé, j’ai pensé à le sauver et Dieu merci je l’ai sauvé. » C’est avec ces mots, plein d’humilité que le jeune homme de 22 ans a expliqué son geste sur BFMTV.

En arrivant sur les lieux du sauvetage, samedi, les pompiers découvrent que le jeune homme a déjà porté secours à l’enfant, âgé de quatre ans.

« Par chance, il y avait quelqu’un qui avait une bonne condition physique et qui a eu le courage d’aller chercher l’enfant », ont-ils expliqué à l’AFP.

La scène, spectaculaire, a été filmée par des passants ébahis qui s’étaient regroupés en bas de l’immeuble. Sur la vidéo, on voit l’homme escalader à mains nues et en 30 secondes environ quatre balcons de la façade de l’immeuble, pour récupérer l’enfant et le mettre en sécurité.

Diffusée sur les réseaux sociaux, la vidéo est rapidement devenue virale, avec déjà plus de quatre millions de vues dimanche en fin de journée.

« Je lui ai dit ‘pourquoi tu as fait ça ?’, mais il n’a pas parlé », a raconté Mamoudou sur BFMTV, expliquant n’avoir pas arrêté de « trembler » une fois rentré dans l’appartement.

Il « rêve de construire sa vie Paris »

Dès dimanche, SOS Racisme a demandé « au ministre de l’Intérieur de régulariser la situation de Monsieur Gassama, qui a su faire preuve d’un courage aussi rare qu’admirable ». Une pétition en ligne demandant que le jeune homme soit régularisé et décoré par la République française, a rapidement recueilli plus de 9.000 signatures.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a immédiatement salué un « acte de bravoure ».

La maire de Paris a en outre indiqué que le jeune homme « rêvait de construire sa vie » à Paris. Elle a ajouté « que la Ville de Paris aura évidemment à cœur de le soutenir dans ses démarches pour s’établir en France ». Le jeune homme a confirmé vouloir demander la nationalité française.

Dans la soirée de dimanche, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a salué sur Twitter un « acte d’une immense bravoure, fidèle aux valeurs de solidarité de notre République ». Un acte qui « doit lui ouvrir les portes de notre communauté nationale ».

« Tous les papiers vont être régularisés », assure Macron

Reçu par le président Emmanuel Macron à l’Élysée, Mamoudou Gassama est reparti avec plusieurs bonnes nouvelles. La première étant la promesse de se voir « naturalisé français ».

« Tous les papiers vont être régularisés », a en effet assuré le chef de l’État lors d’un échange, diffusé sur sa page Facebook.

« C’est un acte exceptionnel, un acte d’héroïsme. J’ai souhaité qu’on puisse prendre une décision exceptionnelle pour vous », a dit le président au jeune homme visiblement très ému.

Le président de la République lui a cependant expliqué qu’il s’agissait d’une exception car en tant que migrant non demandeur d’asile, il n’aurait pas dû être régularisé. « On ne peut pas donner (de papiers) à tous ceux qui viennent du Mali, du Burkina. Quand ils sont en danger on donne l’asile, mais pas pour des raison économiques. »

« Mais pour ce qui vous concerne, vous avez fait quelque chose d’exceptionnel. Même si vous n’avez pas réfléchi, c’est un acte de courage et de force qui fait l’admiration de tous. »

« Je veillerai personnellement à ce que sa demande de naturalisation soit acceptée dans les plus brefs délais », a assuré le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb sur Twitter.

Mamoudou Gassama devrait également intégrer le service civique des sapeurs-pompiers.

Visiblement ému, le jeune Malien a quitté l’Élysée avec un diplôme et une médaille pour « Acte de courage et de dévouement », qui récompense « toute personne qui, au péril de sa vie, se porte au secours d’une ou plusieurs personnes en danger de mort ».

M.C. et R.F.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.