Accueil ACTUALITÉS DJI Osmo Pocket : la caméra stabilisée de poche

DJI Osmo Pocket : la caméra stabilisée de poche

2791
0

DJI présente la plus petite caméra stabilisée sur trois axes au monde. De quoi faire tourner toutes les têtes ?

Après avoir annoncé de nouveaux drones en août, DJI revisite sa gamme de caméscopes stabilisés Osmo avec un modèle réduit, mais plein d’ambition. Nous retrouvons donc une nacelle stabilisée 3 axes déjà présente sur les drones et notamment le Mavic Air monté cette fois au bout d’un bras très court qui viendra au besoin se greffer à un smartphone pour en faire un bel écran de retour.

DJI Osmo Pocket

Si vous connaissez déjà l’Osmo — l’imposant gimbal qui existe en version mobile pour y “scotcher” un smartphone —, vous serez surpris par le poids et la taille de la nouvelle caméra stabilisée. Car oui, avec ses 12 cm de haut et ses 200 g, l’Osmo Pocket tient véritablement dans une poche et sait se faire discrète.

Module photo/vidéo

Au bout de l’Osmo vient se planter une nacelle stabilisée sur trois axes avec un module photo/vidéo sans doute très proche de ce que nous connaissons déjà sur le Mavic Air avec un capteur de 1/2,3” comptabilisant pas moins de 12 Mpx en mode photo. En vidéo, l’Osmo Pocket sera capable de filmer en UHD à 60 i/s et 100 Mbps. La qualité devrait donc être à l’image de ce que nous avons obtenu avec le Mavic Air : bonne pour un capteur de cette dimension. Vous retrouverez les fonctionnalités qui ont fait le succès des drones et des précédents modèles d’Osmo dans la nouvelle caméra, comme l’ActiveTrack qui permet de déterminer un sujet à suivre, la caméra s’occupant du reste. FaceTrack reprend ce principe en l’appliquant plus spécifiquement à la reconnaissance des visages. Il permet de verrouiller un visage au centre de la vidéo, ce qui peut s’avérer très pratique, notamment pour le mode selfie. Vous trouverez aussi un mode timelapse ou panorama.

Côté son, la petite caméra de poing est équipée de deux microphones intégrés. Pour connecter un micro externe, il faudra passer par un adaptateur relié à la prise USB-C située sous le pied de la caméra, empêchant dès lors toute recharge par une batterie externe. La batterie est donnée pour 2 h d’autonomie, ce qui s’avère assez confortable si cette donnée est réelle.

L’Osmo Pocket est équipée d’un écran d’un pouce tactile, qui permet à la fois d’accéder aux menus de réglages, mais également de visualiser la scène filmée.

Connexion à un smartphone

Si l’Osmo Pocket peut être utilisée de manière autonome, vous pouvez aussi la connecter à un smartphone iOS ou Android à l’aide d’un connecteur USB-C/Lightning qui viendra prendre place sous l’écran. Le smartphone prend alors le relais pour devenir un écran de visualisation beaucoup plus confortable, et surtout vous donner accès à de plus nombreux réglages. Ainsi, l’app Mimo (une de plus…) permettra de régler plus précisément la caméra au niveau de l’exposition en jouant avec la sensibilité ISO ou l’obturation.

Pour l’instant, les fonctions de diffusion en direct (livestreaming) ne sont pas intégrées, mais elles le seront prochainement, en particulier avec Facebook Live.

Ce connecteur pourra également recevoir d’autres accessoires, notamment un “poste de pilotage” qui comprend une molette et deux commandes. Ce mode de fonctionnement n’est pas sans rappeler une autre petite caméra : la feue DxO One et son capteur 1”. Il faut espérer que la caméra stabilisée de DJI ne suive pas le même chemin. Mais il faut bien avouer que la stabilisation des action-cams — notamment la GoPro Hero7 — et des smartphones est de plus en plus impressionnante, et ce sans nacelle…

DJI Osmo Pocket connectée mobile

Wi-Fi et nombreux accessoires en option

L’Osmo Pocket ne dispose pas de connexion Wi-Fi par défaut, mais il existe un module Wi-Fi en option pour piloter la caméra à distance. Notez que le module permet de maintenir la caméra en position verticale sur une table, par exemple. La petite caméra sera accompagnée de nombreux accessoires payants pour, par exemple, assurer une fixation avec les accessoires GoPro. Vous pourrez aussi utiliser un jeu de filtres ND magnétiques qui viendront simplement se placer devant l’objectif. Un étui étanche est prévu, tout comme un étui de recharge qui non seulement protégera la caméra et différents accessoires (filtres, cartes micro-SD), mais s’occupera de recharger la batterie. Une barre d’extension sera proposée (sorte de perche à selfie).

L’Osmo Pocket est d’ores et déjà en précommande au tarif de 349 € et devrait être livrée avec un étui de transport. Les premiers exemplaires devraient être expédiés courant décembre (dans le traîneau du barbu en rouge ?).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.