Accueil ACTUALITÉS BOOBA PRÉPARE T-IL UN RETOUR FRACASSANT ?

BOOBA PRÉPARE T-IL UN RETOUR FRACASSANT ?

1450
0
booba

BOOBA PRÉPARE T-IL UN RETOUR FRACASSANT ?

Depuis sa libération sous contrôle judiciaire, le 23 août dernier, Booba a rapidement repris les commandes de son compte Instagram. Le Duc rattrape le temps perdu en détention en donnant quelques exclus et un peu d’espoir sur ses réseaux. Aujourd’hui, le rappeur semble teaser l’arrivée d’un nouveau titre avec une énigmatique cover reprenant la typographie de la marque automobile Audi…

Booba, inspiré depuis sa sortie de prison ?

Libéré il y a quelques jours de la prison de Fleury-Mérogis après sa bagarre avec Kaaris, Booba a marqué son retour à l’aide de quelques posts Instagram, son outil favori. Souvent teintés de l’humour grinçant qui le définit, les publications de l’artiste n’ont pas été que légères. Après avoir remercié tous ceux qui lui ont envoyé des lettres quand il était enfermé, ou montré que de nombreux morceaux étaient dans les tuyaux, notamment des titres de Bramsito, signature du label Sept Corpcrée par B2O, ou un featuring avec Maes, c’est une mystérieuse publication qui fait parler.

On y découvre une cover noire présentant une jante de luxe et le nom de l’interprète de Gotham écrit avec la même police que l’enseigne allemande aux anneaux. Alors que le public trépigne d’impatience à l’idée de voir apparaître un nouveau morceau du DUC, pourquoi pas écrit derrière les barreaux, il semblerait que Booba soit prêt à lui accorder un voeu. Les auditeurs ne savent que trop bien ce qu’un passage par la case prison signifie pour la plume du D.U.C.

Libres jusqu’au 6 septembre

Les derniers événements ont été malheureux pour Kaaris et Booba. Les deux rappeurs impliqués dans une bagarre dans le Hall 1 de l’aéroport d’Orly le 1er août dernier auront payé le prix fort. Tous les deux incarcérés (Kaaris à Fresnes, Booba à Fleury)  le vendredi 3 aout en attendant la tenue d’un procès en bonne et due forme le 6 septembre prochain, ils ont finalement été libérés avant de comparaitre au tribunal. A condition de ne pas quitter le territoire français et de s’acquitter d’une somme de 30 000 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.