Suite à la rixe qui les a opposés à Orly, les deux rappeurs passeront un peu plus d’un mois en détention provisoire.

La sentence est tombée, les deux rappeurs ont été placés en détention provisoire par le tribunal correctionnel de Créteil, qui a renvoyé le procès au 6 septembre à la demande de leurs avocats respectifs. Les onze bélligérants, qui sortaient d’une longue garde-à-vue, ont été envoyés à Fleury pour Booba et son entourage, et à Fresnes pour Kaaris et les siens.

Une altercation qui risque de coûter cher

Le 1er août dernier, Booba et Kaaris se rendaient à Barcelone, où ils étaient tous deux programmés en showcase dans deux boîtes de nuit différentes. Les deux rappeurs et leurs entourages respectifs se sont opposés dans une rixe qui n’a pas manqué de mettre la France en ébullition depuis plusieurs jours. Placés en garde à vue, les rappeurs ont comparu devant le tribunal correctionnel de Créteil vendredi 3 août au soir, et ont été placés en détention provisoire pour plus d’un mois, une décision plutôt sévère certainement explicable par une volonté de faire de ce cas de figure un exemple. De son côté, le juge a invoqué pour se justifier le souhait de protéger « l’ensemble des personnes de l’animosité persistante entre les deux groupes ». Le 6 septembre, les deux rappeurs devront faire face aux plaintes d’Air France, des Aéroports de Paris et du propriétaire d’un kiosque Relay qui a été le théâtre de l’altercation.

Une affaire qui fait les choux gras de la presse

Depuis le début de l’affaire, la plupart des médias nationaux, y compris généralistes, ont décidé d’offrir une couverture démesurée au dossier qui ne cesse d’alimenter les commentaires les plus fous sur les réseaux sociaux. De notre côté, nous avons décidé depuis un moment d’exclure les clashs français de notre ligne éditoriale, ce qui explique l’absence de relai de notre part sur un sujet qui agite le milieu depuis quelques jours. Avec la mise en détention des deux rappeurs, l’affaire prend un autre tournant, qui devient difficile à éviter

En attendant le procès en septembre, espérons que cet épisode prenne fin au plus vite, et que l’attention générale se porte de nouveau sur la musique en premier lieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.