Accueil BUZZ DE LA SEMAINE Afrique du Sud : la ministre des communications suspendue pour avoir violé...

Afrique du Sud : la ministre des communications suspendue pour avoir violé les règles de confinement

1315
0

Afrique du Sud : la ministre des communications suspendue pour avoir violé les règles de confinement                                                                                                                                                                                                                                           

En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a suspendu la ministre des communications pour avoir violé les règles de confinement. Stella Ndabeni-Abrahams, a été convoquée mardi pour s’expliquer après qu’une photo d’elle en train de dîner chez un ami ait circulé sur les réseaux sociaux. « Les membres de l’exécutif national ont la responsabilité particulière de donner l’exemple aux Sud-Africains, qui doivent faire de grands sacrifices », a déclaré M. Ramaphosa dans un communiqué. « Aucun d’entre nous ne devrait saper notre effort national pour sauver des vies ».

Visiblement en colère contre une photo montrant Ndabeni-Abrahams partageant un repas avec ses amis dimanche dernier, Ramaphosa a déclaré que la récalcitrante ne percevrait pas de salaire durant sa suspension de deux mois.

Le président, après lui avoir ordonné de s’excuser pour cette inconduite embarrassante et illégale, a nommé le ministre à la Présidence, Jackson Mthembu, à la place de Ndabeni-Abrahams.

Alors que Ndabeni-Abrahams a par la suite présenté ses excuses aux Sud-Africains pour avoir enfreint les règles du confinement, la Présidence n’a pas indiqué si ces excuses avaient été acceptées par le chef de l’Etat.

La ministre a violé le règlement du confinement lorsqu’elle s’est rendue chez l’ancien ministre délégué, Mduduzi Manana pour un déjeuner. Manana a également présenté ses excuses pour l’incident.

Plus de 17.000 personnes ont été arrêtées en Afrique du Sud pour avoir enfreint les règles édictées pour le confinement à la maison ou pour les rassemblements de plus de 50 personnes. Le pays est maintenant dans la deuxième semaine d’un confinement national de 21 jours décidé le mois dernier par Ramaphosa.

Parmi les personnes arrêtées, se trouve un couple qui a été interpellé lors de son mariage à Richards Bay, dans la province du Cap oriental.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.