Accueil ACTUALITÉS APPLE PRÊT À ACHETER SHAZAM POUR 400 MILLIONS DE DOLLARS

APPLE PRÊT À ACHETER SHAZAM POUR 400 MILLIONS DE DOLLARS

592
0
La marque à la pomme gagne encore du terrain.
Shazam, c’est 20 millions d’utilisateurs quotidiens et une présence dans 190 pays à travers le monde. De quoi en faire la numéro 1 des applications de reconnaissance musicale. Néanmoins, elle n’est pas aussi rentable qu’elle peut le laisser penser. Evaluée à 1 milliard de dollars en 2015, elle devrait donc très bientôt se retrouver entre les mains d’Apple pour la bagatelle de 400 millions de dollars. Un gros coup pour la marque à la pomme, qui étend encore un peu plus son influence.

Un accord devrait être annoncé très prochainement

L’appétit d’Apple semble croître avec les années. Mastodonte de l’industrie technologique, la firme de Cupertino devrait bientôt acquérir un poids lourd de la high-tech, Shazam. L’application de reconnaissance musicale, prisée des nouvelles générations et des mélomanes, sera donc rachetée pour pas moins de 400 millions de dollars. Selon la presse spécialisée, un accord devrait être annoncé très prochainement par les deux parties, ce 11 décembre ou bien dans la semaine.

Tout aurait même déjà été signé, si l’on en croit les informations du média TechCrunch. Avec ses 120 millions d’utilisateurs mensuels, la célèbre application représente un atout non négligeable pour la société présidée par Tim Cook, qui pourra étendre ses activités liées à iTunes et Apple Music.

Shazam et Apple, un passé en commun

Cependant, sachez que ce très probable rachat ne serait que la suite d’une histoire qui a débuté il y a quelque temps déjà. Les deux entités étaient liées par un partenariat. Ainsi, lorsque les utilisateurs d’Iphone shazamaient un morceau, ils pouvaient être renvoyés sur iTunes et l’acheter directement.
Aujourd’hui, diverses améliorations ou fonctions peuvent être imaginées… Quid de l’arrivée de Siri ? Nouveaux algorithmes sur Apple Music ? L’application sera-t-elle toujours disponible sur Android ? Les questions sont posées, ce sera désormais à la marque à la pomme d’y répondre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here